La Premier League met la main à la poche