Le bayern et Adidas explosent les compteurs