Marketing Jay Z le boss du marketing sportif

Publié le 7 novembre 2012 | par Michael

commentaires

Jay Z et les Nets, une belle leçon de business

En voyant ce titre certains ont du se dire, pour reprendre une expression chère à nos amis américains, what’s the f*ck. Mais oui vous ne rêvez pas! Jay-z, pas l’ancien dealer de drogue ou le rappeur aux  propos pas toujours appropriés, non, l’homme d’affaire qui avec sa maigre participation chez les Brooklyn nets a donné une bonne leçon à tout le monde du business. Et surtout aux propriétaires qui cherchent des actionnaires/partenaires.

Jay-Z a commencé doucement, tout simplement en participant plus qu’activement a la création du logo des Nets. C’est même lui qui a choisi les couleurs de la franchise, le noir et le blanc. Et comme cela ne suffisait pas, lorsque la NBA a voulu interdire le club de jouer en noir car la visibilité n’était pas assez bonne sur des joueurs noirs, il est allé en personne devant la NBA pour défendre le dossier. Et la NBA a accepté.

L’actionnaire minoritaire a donc pris un poids considérable au sein de la franchise. Et ce quelques soient les décisions. Il a, par exemple, conseillé (fortement) le département marketing sur le type de musique à passer pendant les matchs.

Alors continuons donc la visite. Jay Z à inauguré la nouvelle Barclay Arena avec pas moins de 8 concerts, tous à guichets fermés. Je vous laisse évaluer le montant des retombées économiques pour le rappeur.

Les espaces ultra VIP qui sont accessibles pour la modique somme de 550 000 dollars à l’année seront agrémentés d’un open bar avec champagne. Le champagne servi sera de l’Arman de Brignac. Etrangement, Jay-Z détient des parts de cette société.

Jay-Z a fait ouvrir également aux abords de la Barclay Arena un nouveau sport bar/club donc il est le propriétaire de la franchise. Bien évidemment, le businessman averti qu’il est, a également implanté dans l’enceinte, une boutique Rocca Wear, marque qu’il détient à 100%.

Pour finir, l’agence de pub des Nets, n’est autre que l‘agence détenue à 50% par… Oui… Jay Z…

Alors oui avec seulement 1 petit million investi, le chanteur ou plutôt le businessman va bel et bien toucher le pactole. Mais attention la ou il obtient le titre de boss du Sportsbiz à Brooklyn, c’est que toutes ces actions en plus de le rendre encore plus riche et populaire, permettent au club de franchir un véritable palier. Tout le monde y gagne, même les fans qui bénéficieront d’une meilleure qualité de services.

En effet grâce à l’action de Jay-Z, tout le monde parle de ce club. Le changement de ville en plus, la franchise a pu re signer ses joueurs majeurs et enfin en attirer d’autres. Voila brièvement comment s’associer a une célébrité peut définitivement booster le quotidien d’un club.

Alors certes c’est plus facile avec un roi de l’Entertainment car le public est le même. Mais de l’avoir laissé prendre les commandes médiatiques et commerciales, en plus de faire tournée la maison, offre une vraie image au club. Celle de Jay Z, celle d’un dynamisme fun, d’une jeunesse a qui tout peu sourire, celle d’un concentré de talent. Et vu les résultats des premiers matchs, les fans doivent être comblés !!!




Back to Top ↑


Back to Top ↑

Email